Portrait – Guillaume MARTIN, directeur de l’agence Onega

Originaire de la Vienne et souhaitant s’orienter vers le domaine de l’écologie, rien ne prédisposait Guillaume Martin à faire carrière en Vendée au sein du Groupe NIL. Portrait.

 

Pour quelles raisons êtes-vous entré dans le secteur du nettoyage industriel ?

Guilaume Martin : « Mon objectif était d’entrer assez rapidement dans la vie active. J’ai alors débuté ma carrière dans le secteur (en 2000) par une formation en alternance, un BTS « Hygiène Propreté Environnement ». Le secteur de l’environnement et de l’écologie était un secteur qui m’intéressait beaucoup. Celui du nettoyage industriel un peu moins.

J’ai alors envoyé mon CV un peu partout. On ne sait pas trop à quoi s’attendre à cet âge-là.  Suite à cela, NIL m’a reçu et a souhaité me recruter.

Entrer dans le secteur du nettoyage, c’est un peu arrivé par hasard pour moi, mais de fil en aiguille, j’y ai pris goût. J’y suis depuis 20 ans déjà ! 

 

Quel a été votre parcours professionnel avant de devenir directeur d’agence ?

Guilaume Martin : « J’ai d’abord commencé comme « œuvrant » en équipe polyvalente pour découvrir le métier. La deuxième année d’alternance, j’ai intégré l’équipe d’encadrement au sein de l’agence d’Olonne-sur-mer, pour laquelle j’ai initié diverses démarches qualitatives. A la fin de cette formation, le dirigeant, Patrick Houssaint m’a proposé une place d’animateur de secteur. Poste que j’ai occupé environ 5 ans. Au fur et à mesure que l’entreprise se développait, j’ai pris naturellement la responsabilité de l’agence, en intégrant des tâches supplémentaires.

En 2016, voyant mon désir de mener des challenges, Patrick Houssaint, m’a proposé de m’associer à lui pour le rachat d’une petite société de 8 salariés à Luçon. Une opportunité pour le Groupe, de développer nos services dans le secteur Sud Vendée.

Aujourd’hui l'entreprise ONEGA va bien. Je dirige une équipe de 30 salariés. Mais je ne suis pas seul ! Il y a toute mon équipe, et depuis septembre dernier, je suis épaulé par Charlène Grolier, ancienne chef d’équipe, devenue animatrice de secteur.»